31 janvier 2009


Il s'agit donc de mêler deux langages, la musique et la poésie, en une parole où le sens est mis en relief, accompagné, rythmé par une ambiance sonore qui apporte aux propos poétiques dénués "d'histoire", le récit et le décor qui leur "manquaient".

Ni concert ni lecture classiques, mais véritable récital où les publics attirés par le rock et les musiques contemporaines comme par la poésie, aussi bien lyrique qu'orale, pourraient se retrouver conviés à s'embarquer pour un voyage vers une dimension poétique où les sens sont maintenus en éveil. Rien d'abstrait ou de purement intellectuel mais sans démagogie ni facilité concédées au tout médiatique, ce spectacle d'une heure environ  visite des ambiances diverses, des états de conscience variés, du rêve suspendu à la joie tonique, de la jubilation à la mélancolie....

 

Les textes abordent toutes les situations et toutes les expériences humaines concrètes, explorent l'âme, s'adressent à tous et toutes, évoquent les ressentis universels et les sentiments humains. Ecritures contemporaines que la voix relaie, offre, incarne, interprête.

 

Par leurs parcours, Michel Chaupin, ancien bassiste du groupe Starshooter et compositeur de musiques pour le cinéma, et Béatrice Machet qui a pratiqué la danse et travaillé avec de nombreux artistes venus de disciplines différentes, devaient un jour finir par se rencontrer au point de convergence de leurs expériences où il semblait naturel et nécessaire de collaborer.

Cette complicité vécue est bien sensible par le spectateur,  qui se sent lui aussi invité, entraîné à partager, à se couler, à s'envoler, un climat s'installe au fur et à mesure des morceaux, climat  propice à une qualité d'écoute et d'attention. De sorte qu'à l'issue du spectacle, chacun  dans l'assistance puisse dire : il s'est vraiment passé quelque chose.

Posté par hadziin à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur <!-- @page { size: 21cm 29.7cm;

Nouveau commentaire